Pourquoi avoir choisi Maisons Baijot ?

Ecrit par dans Maison Baijot

Après avoir porté notre choix sur la construction d’une maison clé sur porte, il nous fallait choisir l’entrepreneur qui réaliserait notre projet.

Ce ne fut pas des plus simples et je vais détailler les raisons de notre choix pour Maison Baijot.

Tout d’abord, nous avons fait une présélection sur base d’expérience de proches ou de connaissances. Je ne vais pas indiquer ceux ou celles que nous avons retiré d’office sinon on va m’accuser de diffamation 😈

Internet nous a également pas mal servi car on a pu y commander des brochures et recueillir les avis d’autres candidats bâtisseurs, j’y reviendrai plus tard.

Le fait de demander des brochures implique que l’on donne son nom et son adresse. Nous avons ainsi été contacté pro-activement par une première société (Maisons Blavier) afin de voir ce que l’on pensait de leurs réalisations.

– Hors Catégorie –  Maisons Blavier :

Alors autant être clair net et précis et annoncer la couleur tout de suite : c’est du grand n’importe quoi

Nous avons donc reçu la visite d’un représentant qui nous a fait les plans de la maison (grossièrement) et le prix sur 1h de rendez-vous. Nous n’avions plus qu’à signer pour avancer dans le processus chez eux (mais bien sûr 😯  )

Je ne me rappelle plus de tous les détails mais nous étions choqués, fâchés après ce rendez-vous. On se demandait si le clé sur porte était réellement intéressant et fait pour nous.  Bref une mauvaise expérience mais qui nous servira pour la suite.

On oublie rapidement ce mauvais moment et nous continuons nos recherches.

Nous choisissons nous-mêmes les entrepreneurs et nous refusons les visites « forcées ».  Nous faisons le point de notre visite à Batibouw (c’était la période  :wink:) et 4 sociétés nous intéressent plus particulièrement :

  1. Thomas &Piron
  2. Domus
  3. Loix
  4. Maisons Baijot

Continuons notre éventail de choix et parlons-en en détails …

1. Thomas & Piron :

C’était le choix de la raison … Pourquoi ? Simplement parce que les échos autour de nous étaient positifs voir très positifs. Nous connaissions des ouvriers travaillant chez eux et nous ne doutions pas de leur sérieux. Le souci avec ce type d’entreprise est sa taille. Le contact humain est moins important et on est traité à la chaîne. Néanmoins, c’est la société qui est resté en bataille avec Maisons Baijot jusqu’au bout.

Nous avons visité la maison témoin d’Erpent et avons été reçu plusieurs fois par un technico-commercial de la société. Les compétences techniques étaient élevées. On sentait qu’il maîtrisait son sujet et nous étions rassurés. D’autre part, il faut avouer que l’une ou l’autre idée émise par cette personne et/ou remarquée dans la maison témoin figureront dans nos plans définitifs … chez Maisons Baijot. :shut:

Nous avons été relativement loin dans notre projet avec Thomas et Piron puisque nous avons même reçu un projet avec plans, chiffres etc

Qu’est-ce qui nous a déplu me direz vous ? Et bien le point négatif du projet présenté (de notre projet) était que l’on sentait clairement que Thomas & Piron voulait pousser ses modèles de maison. En effet, nous avions dessiné grosso modo ce que nous voulions. Au final nous nous retrouvions avec la disposition des pièces quasi où nous les voulions mais le modèle de la maison existait déjà.

Notre projet a donc été implanté dans un modèle existant. C’est la cause du rejet de leur proposition. Nous voulions notre maison et pas un clone d’une maison existante à quelques kilomètres.

Néanmoins c’est compréhensible de leur part. Cela leur permet de réduire les coûts, de connaître exactement la matière première nécessaire pour chaque pièce, de tarifer au plus juste leur sous-traitant et de nous soumettre une offre avec des marges maîtrisées.

Bref ils étaient gagnant sur toute la ligne.

D’un autre côté il faut avouer que cela peut être sécurisant de savoir que l’équipe de maçon qui va construire la maison connaît déjà les plans pour les avoir suivis de nombreuses fois.

2. Domus :

L’entreprise Domus était aussi ressortie du lot notamment grâce à de bons échos. Ici c’est principalement Madame et son intuition féminine qui a préféré s’en éloigner. Ce que femme veut …

Et comme je suis pour la paix des ménages 🙄 j’ai préféré ne pas insister de trop.

Leur présentation était très correcte et les qualités techniques étaient également au rendez-vous. Le fait de n’avoir aucune équipe et d‘entièrement sous-traiter le travail m’avait fortement refroidi. L’argument du commercial à cet effet était tout de même très valable :

Je préfère avoir à traiter avec des indépendants qui savent gérer leur boulot en terme de délais et en terme techniques plutôt que d’avoir à supporter des équipes déforcées pour cause de maladie ou avoir à traiter avec des gens forcément moins compétent puisqu’ils ne sont pas lancés eux-même comme indépendant.

Ca se défend mais c’est un point de vue commercial relativement hard 😈

Nous en sommes donc resté au balbutiement du projet n’avons pas été au delà du premier rendez-vous.

3. Loix

La société Loix était mon premier choix. Je le sentais bien. 🙄

Principalement par des bons échos mais surtout car j’ai pu suivre des constructions proches de mon lieu de travail et devant lesquelles je passais 2 fois par jour.

Les équipes étaient là tôt et repartaient tard. Le travail semblait bien fait et ça avançait bien.

Nous donc également demandé un rendez-vous un samedi au siège de la société. A ce moment, en mon fort intérieur j’étais persuadé de faire affaire avec eux.

Nous avons été reçu par Monsieur Eggermont, directeur commercial de la société. Mais cela part mal, il est en retard au rendez-vous et nous reçoit comme des chiens 😕

N’ayons pas peur des mots, c’était aussi du n’importe quoi, il arrive éméché (on l’a dérangé en plein tournoi de mini-foot), vas-y que je mets les pieds sur le bureau, vas-y que je téléphone pour savoir les derniers scores etc

Bref, un bordel pareil (y-a-t-il un autre mot ?) est à fuir sans se retourner. C’est ce que nous avons fait et avec le recul, je me dis qu’une maison unifamiliale ne les intéressait pas. Néanmoins un zeste de politesse aurait été sympathique mais Mr Eggermont n’en avait pas une once. Nous sommes reparti déçu mais surtout choqué de l’accueil reçu.

4. Maisons Baijot

Cette société dont nous ne connaissions que le nom a finalement remporté notre projet. Pourtant comme vous l’avez lu ci-dessus, nos choix se portaient à priori ailleurs.

La recette a été toute simple. Nous sommes tombé sur un commercial sympathique qui a pris le temps de nous expliquer et surtout de nous écouter. Il a retravaillé avec nous notre projet en nous conseillant sur les détails techniques mais aussi pratiques. Par exemple nous ne visualisions pas les dimensions des pièces que nous voulions. Cela disproportionnait la maison.

Nous voulions de l’espace mais au final nous aurions payé pour un mètre en plus alors que nous n’en avions pas d’utilité.

Ce commercial a très vite parlé budget avec nous. Cela nous a aussi permis de pouvoir nous mettre des limites dans la construction. (limiter les caves sur une partie de la maison, etc).

Comme nous connaissions moins cette entreprise, nous avons demandé au commercial des adresses de gens ayant fait construire chez eux. Et pas des adresses de constructions récentes mais plutôt des maisons ayant déjà 2 ou 3 ans. Et là, nous avons été très agréablement surpris d’entendre que chaque personne questionnée ( +- 5 de mémoire) recommencerait une construction avec la même entreprise. :good: Et ça pour nous, c’était mieux que n’importe quel prospectus ou promesse commerciale.

Avec le recul, je me dis d’ailleurs que c’est à ce moment que nous nous sommes décidés pour cette entreprise.

Les négociations et l’avancée du projet se faisait simultanément chez Thomas &Piron et chez Maisons Baijot. Mais nous avons dû faire notre choix relativement rapidement (après 2 entretiens chez Thomas&Piron et 3 entretiens chez Maisons Baijot). Cela s’est justifié par le fait que pour avancer dans le processus, des architectes allaient devoir travailler sur notre projet. Je comprend donc qu’ils ne veulent pas investir de l’argent dans notre projet sans être certain que nous le faisions chez eux.

Voilà donc un résumé des démarches que nous avons entreprises. Je tiens à préciser que ce que vous venez de lire ne reflète que notre ressenti et non pas une vérité absolue. Il se peut que vous rencontriez une personne chez Maisons Baijot et que le courant ne passe pas du tout.

A vous de vous faire votre propre opinion et comme indiqué dans le début de l’article, je vous encourage à commander les brochures des constructeurs habituels, de scruter les forums ou des ressentis comme le nôtre est aussi étalé (Bricozone), et enfin d’aller aux portes des maisons que vous trouvez jolies afin de voir qui l’a réalisé.

Bonnes recherches et j’attends vos commentaires 8)